Organ donation.
The gift of life.

Sortie d’automne plaisante à l’Ouest sur le Lac de Bienne, vers La Neuveville– douzième édition

Foehn, poisson et viande, tels furent les ingrédients d’une splendide excursion à l’Ouest avec, pour destination, le restaurant Jean-Jacques Rousseau à La Neuveville. Mais l’essentiel était les nombreux participants enthousiastes de notre association qui attendaient avec impatience la rencontre en Suisse romande.

La plupart d’entre eux se réjouissaient de la croisière, qui devait les emmener à bon port entre Jura et Lac de Bienne en passant par l’Ile Saint-Pierre. Une fois plus, nous nous sommes régalés des délicieux Leckerli de Bâle qu’avait apportés Mario. Meeeeeeeeeeerci !

Personne ne s’est aventuré dans le vignoble malgré le soleil rayonnant et les couleurs automnales éclatantes. Ils étaient 53 transplantés et des proches à avoir fait le déplacement, de plus ou moins loin.

Autre raison de se réjouir, beaucoup étaient venus de Suisse orientale et de Suisse centrale, franchissant allègrement la barrière de rösti, pour confirmer à nouveau que l’AST leur tient à cœur. Revoir des amis, discuter chaleureusement, soigner ses papilles entre les nobles murs du restaurant Rousseau, qui a accueilli à l’occasion des séances du Conseil fédéral.

Oui, le temps a de nouveau été clément avec nous, le foehn élevant les températures à un niveau agréable de sorte que nous avons pu prendre l’apéritif dehors dans le magnifique jardin sur les rives du Lac de Bienne. Les rayons du soleil réchauffaient l’assemblée, qui trinqua aux retrouvailles et à la vie. C’est dans une ambiance joyeuse et détendue que nous nous sommes ensuite attablés, Marianne Urech distribuant avec sa gentillesse habituelle les cartes « poisson » et « viande ».

Toutes les options (il y avait encore de délicieux raviolis) étaient délectables et le dessert un ravissement pour les papilles.

Les discussions autour des grandes tables rondes étaient animées, mêlant jeunes et moins jeunes. Le ton était léger, se faisait plus sérieux par moment, le tout entretenu par les anecdotes et les plaisanteries de nos blagueurs habituels. Certains eurent envie de se dégourdir les jambes après être restés longtemps à table. Nous avons donc profité du climat automnal doux et sec pour faire quelques pas sur la belle promenade du port.

Vint à nouveau le moment de se séparer, les uns profitant du trajet de retour à Bienne en bateau, les autres qui habitaient plus loin préférant le train, dont la voix longe les vignobles traditionnels du Lac de Bienne.

Le foehn n’a pas tardé à tomber, faisant place aux premières gouttes, au moment même où les derniers petits groupes prenaient congé les uns des autres.

Nous pouvons donc nous répéter : Nous avons de nouveau eu de la chance avec le temps.

Marianne Urech a annoncé vouloir réduire son activité au sein de l’association, tout en lui restant fidèle, pour s’occuper davantage de ses petits-enfants, ce que nous comprenons tout à fait. Nous la remercions pour tout le travail accompli. Merci aussi à Claire Schütz ! Une fois de plus, vous avez fait des merveilles !

Tout de bon jusqu’à la 13e sortie sur le Lac de Bienne ! Sortie qui promet d’être joyeuse…

« Bonne santé » à tous et « au revoir ».